Senegambia Bridge : La SénéGambie se retrouve !


South and North together

Aujourd’hui c’est un peuple sénégambien qui exulte et exalte haut et fort un soulagement, longtemps attendu. Le pont qui nous lie et casse les frontières est arrivé comme un symbole de notre illustre histoire. Empruntez-le chers confrères car en ce peuple, il ne peut y avoir division.

Jadis on ne connaissait pas ces frontières délimitées par des colons, chacun se positionnant sur l’embouchure de nos deux fleuves, faisant qu’une partie de cette grande nation parle français et l’autre anglais.

Je reprendrais bien volontiers les paroles de nos deux dirigeants. Je cite M. Sall : « Pont bi pont wou Gambie leu (Ce pont est celui de la Gambie) ». Tantôt M. Barrow lui emboite le pas : « Pont bi pont wou Senegal leu (ce pont est celui du Senegal) ». Donc pour faire court, celui de la Sénégambie.

À Tout le peuple dans son entité, oublions la division imposée. Mais pour cela, il nous faut des dirigeants forts et résolument tournés vers l’avenir et qui osent l’entreprendre.

L’avenir pour leur peuple, une ouverture d’esprit et une cassure des frontières. Certes il suffit de ne pas se recroqueviller sur soi même. Le temps est aux coeurs qui battent à l’unisson pour une unité pérenne de la Sénégambie.

D’un point du vue économique, la voie est ouverte pour un grand bond en avant. La fluidité des transactions est ainsi assurée. Les coûts et délais de transport de marchandises et de personnes ne représentent plus un frein pour entamer les investissements.

Avec ce désenclavement du Sud de la Sénégambie, plus personne n’a de prétexte d’éloignement. Cette distance est à jamais anéantie par ce pont ce qui permet une relance de l’activité économique au sud.

En perspective, une étude plus approfondie de l’impact socio-économique sera engagée mais à l’heure actuelle armons nous de courage et de bonne volonté pour exploiter tous les avantages qu’offre cette oeuvre magnifique.

Que les prières de nos illustres aïeuls nous suivent partout. Que le peuple soit béni. Vive la Sénégambie, unifiée.

Wato Sita (L’heure est venue)

_______

Auteur : Mame Thierno Mbacké FALL 

Précédent 3 vieillards et 2 jokers "dans le vent"
Suivant "Kocc" la terreur !

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *