Sadio, « diato » dou dioy !


Au terme d’une victoire, certes étriquée et laborieuse, à Bata face à la Guinée Equatoriale, le Sénégal est assuré de garder la tête de son groupe. Mais ce qui a surpris plus d’un à la fin du match, ce sont les larmes de Sadio Mané. La star sénégalaise aurait craqué suite aux nombreuses critiques dont il fait l’objet au Sénégal.

S’il est vrai que le leader technique qu’il est, peine à se muer en leader naturel du groupe, Sadio est loin de mériter toutes les critiques qui s’abattent sur lui. Depuis 2015, il titille les grands du football autant au niveau africain et qu’européen. La preuve, pour la 3éme fois consécutive, il sera un candidat sérieux au ballon d’or africain, avec comme principal concurrent son coéquipier en club, l’égyptien Mouhamed Salah.

Vice-champion d’Europe des clubs, auteur d’une coupe du monde respectable et encore nominé pour le ballon d’or BBC, Sadio souffre tout simplement du syndrome « messie » : brillant avec son club, il peine à reproduire les mêmes performances en équipe nationale.

Mais à quel point pourrait-t-on lui en vouloir ? Dans une équipe sans âme ni projet de jeu, qui joue la plupart du temps avec 3 milieux à vocation défensive et où on balance de longs ballons aux attaquants pour leur dire « débrouillez-vous avec », comment voulez-vous qu’un joueur du profil de Sadio Mané soit performant ?

Je l’ai déjà dit et je vais le répéter : vous mettriez Messi dans cette équipe, il serait pire car Sadio lui au moins s’implique énormément dans les taches défensives ; ce qui semble importer plus pour notre actuel sélectionneur.

Le jour où on aura un coach qui pense JEU et pas SOLIDITE ; qui mettra en place une équipe capable de faire 3 ou 4 passes et arriver dans le camp adverses sans sauter systématiquement son milieu de terrain, vous verrez le Sadio de Liverpool qui élimine, délivre des passes décisives et marque des buts.

Ce qu’il fait déjà avec le Sénégal, dans une moindre mesure, et qui fait qu’il sera probablement le futur ballon d’or africain.

En attendant, encourageons-le et surtout allons voter pour lui pour le trophée BBC…même si « CHINE rék mo meuna concurrencer Egypte ci vote supporters yi ». Mdrr.

Allez Diato, reprends-toi et fais nous rêver !

Précédent "Nama reey !"
Suivant "Bakkë naniou Gaindé SALL !"

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *