Sénégal-Bosnie : Le retour des inamovibles


Vendredi dernier, le Sénégal a été accroché par l’Ouzbékistan au Maroc pour son premier match de préparation de cette trêve internationale. Avec un onze inédit composé des «seconds couteaux », Aliou Cissé a fait une large revue d’effectif qui n’a pas pu venir à bout de la modeste équipe Ouzbek.

Menés au score dès la 20e minute, les lions ont du courir derrière le but jusqu’à la 62e minute pour égaliser par l’intermédiaire de Moussa Konaté sur une passe du néo-lion Santy Ngom. Santy justement dont la prestation de haute facture a convaincu jusqu’aux nostalgiques qui le comparent déjà au gaucher magique de la génération 2002, Khalilou Fadiga. Plutôt flatteur pour un premier match.

Au Havre où la bande à Sadio Mané va recevoir la Bosnie, la tribune s’attend au retour des cadres malgré les forfaits annoncés. En effet, selon nos satellites, Cissé va mettre une équipe proche de son « onze type » avec un Santy qui récoltera les fruits de sa belle prestation de vendredi.

Il faut dire qu’en face, il y aura du lourd. Pjanic, Dzeko et compagnie, qui sortent d’une victoire face à la Bulgarie, auront à cœur de confirmer face aux lions qu’ils ne seront pas absents de la coupe du monde par manque de talents.

Les lions dont on se demande avec quel état d’esprit ils vont aborder le match au vu du « malaise » dont fait état une certaine partie de la presse qui parle de primes annulées par la Fédération.

Quoi qu’il en soit, les sénégalais s’attendent à plus et mieux que face à l’Ouzbékistan qui semblait être le « match du sacrifice ».

Allez Aliou, montres-nous ce que vaut ton équipe à 80 jours de l’ouverture de la grand-messe du foot !

Précédent Vols d'enfants : Évitons la chasse aux sorcières !
Suivant Sénégal : Quand le front social affiche le malaise et annonce les prémices du chaos !

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *