Compétitions de club : fortunes diverses pour nos « africains »


La statistique : 16 ans qu’un club sénégalais n’a pas joué une phase de poule en compétition africaine. Le dernier club à l’avoir fait, la JA en 2002, est aujourd’hui dans les méandres du football sénégalais, luttant pour revenir dans le championnat professionnel. C’est dire que Génération Foot et Mbour-Petite-Cote, les deux représentants africains du Sénégal n’étaient pas trop attendus.
Face à Misr El Maqasa, les grenats ont pris une bonne option en dominant le club égyptien sur le score de deux buts à zéro (2-0). Avec un public acquis à sa cause, notamment les présences remarquées d’Allez-casa et des supporters du Guediawaye fc, les poulains d’Olivier Perrin ont su faire la différence en deuxième période grâce à des réalisations de Sabaly et Ndiaye. Il faudra aller chercher la qualification au second tour au Caire et cela passera forcément par une solidité défensive. L’espoir est permis.
Par contre les pélicans de Mbour devront batailler ferme pour rattraper leur retard face au RSB Berkane. Les marocains, pourtant menés au score à la pause, ont su renverser des mbourois réduits à 10 et l’emporter finalement 2 buts à 1. Pour passer, les sénégalais devront marquer sans encaisser. Aussi simple.
Ce qui est moins simple c’est de voir nos clubs aller loin dans ces compétitions africaines. Entre le démarrage tardif du championnat à cause notamment des navétanes, le manque de moyens de nos clubs et la fuite récurrente des meilleurs joueurs, les obstacles sont nombreux. Depuis l’avènement du football professionnel en 2009, seul le Jaraaf de Dakar a pu franchir deux tours en en coupe CAF. C’était en 2011.
Sommes-nous prêts à franchir un pallier ?
Cela passera forcément par un meilleur management tant au niveau des clubs qu’au niveau de la LSFP. Et s’il est vrai que les clubs font aujourd’hui beaucoup d’efforts dans ce sens, il n’en demeure pas moins vrai que la gestion de la ligue pro ne favorise pas une performance durable au sein de ces clubs.
Le chemin est encore long !
Précédent Les "Sans valentin(e)s" !
Suivant FSF : Pourquoi Diamil FAYE dérange autant ?

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *