HIJAB DAY : La fête du foulard


Le HIJAB a défrayé les chroniques à une certaine époque, surtout en France. Elle a fait l’objet de débats, de lois interdisant le port des signes ostentatoires qui ne visaient entre autre que les femmes voilées.

Cette psychose est allée même jusqu’à vouloir interdire le port du voile aux mamans venant chercher leurs enfants ou participant à des sorties pédagogiques. Ces dévires ce sont ressenties dans le milieu hospitalier et sur les plages car les femmes voilées se faisaient déguerpir par des policiers, de certaines plages françaises, parce qu’elles n’étaient pas les bienvenues. (Fous-toi à poil ou dégage de là !).

C’est tellement ahurissant que des sœurs de l’église sont venues prêtées main forte à ces femmes, car elles avaient le droit de profiter de la plage comme tout le monde. Le Conseil d’Etat a, à plusieurs reprises, recadré à travers certains arrêts ces atteintes à l’intégrité de la personne en tant qu’être humain qui dispose de sa liberté de culte.

A vrai dire c’est quoi le problème au juste me diriez-vous ?

Le problème réside dans l’ignorance, le voile fait peur alors que ce petit tissu qui couvre la tête, portée par la vierge Marie, n’est qu’une recommandation divine qui permet aux femmes d’être respectées et reconnues en tant que telles. Le port du voile est une protection et non une torture comme aiment le penser les féministes et les anti-musulmans qui pensent que c’est un asservissement de la femme et un signe terroriste.

Le hijab protège et valorise la Femme musulmane …

Loin de là, à l’image de la vierge Marie, c’est une belle chose qui fait de la femme un trésor protégé et qui lui donne une place fondamentale car elle est le socle et la base de tout. Soyez alors fières de votre petit bout de tissu car le HIJAB est porteur d’espoir.

C’est un choix crucial qui vient du cœur, car forcer une femme à mettre le voile n’est que pure folie. C’est illusoire et une perte de temps puisqu’elle fera ce qu’elle voudra quand elle sera sans ce voile.

Le port du voile est devenu un combat quotidien car vous vous faites cataloguer et vous n’êtes pas bien vues pour certains postes même au Sénégal. Les dress-codes transcendent les frontières. Certaines entreprises vous diront niet et vous feront comprendre que votre petit bout de tissu fait tache, il faut l’enlever pour être promu.

Certaines résistent malgré tout et essaient de véhiculer un message de paix et de respect chaque année au mois de février à travers le HIJAB DAY. Sortez couvertes et mobilisez-vous pour le droit de la femme de sortir couverte ou non.

Bon HIJAB DAY à vous, mes braves dames!

Précédent Données Personnellement "Exploitées"
Suivant Football sénégalais : Entre népotisme et scandales

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *