Noël « in the air »


La ville de Dakar se pare de guirlandes et de décorations pour la grande fête. Les beaux jours sont de retour, les enfants sont à l’honneur. Ils chantent et attendent avec impatience leur dû.

Oui en effet, c’est devenu un dû pour chaque enfant de recevoir un cadeau la veille de noël jour qui célèbre la nativité du fils de Marie. Jour de naissance sujet à controverse car les chercheurs indiquent que cette date ne correspond pas au jour premier sur terre de Jésus. Chose qui est confirmée par les musulmans et certains courants chrétiens.

A vrai dire cette fête n’a rien de religieux à part la messe de minuit. C’est plutôt une fête commerciale qui sert de levier économique à bien des égards. Chaque commerçant se frotte les mains car c’est une aubaine surtout pour les vendeurs de jouets.

Cette ferveur ne se ressent pas trop au Sénégal mais si vous allez à Paris où à Toulouse vous verrez ces villes illuminées comme jamais. Tous les commerçants sont contents sans exceptions en particulier les vendeurs de foie gras, de vins et autres mets prisés par les français. C’est une période faste pour l’économie française qui même malgré la dernière crise se remet sur son 31 pour l’occasion.

Alors festoyons si l’on peut et fêtons tant qu’on peut.

Précédent "Dioka ngal" Léopold !
Suivant Retour de PUMA : du « baara yeugoo » !

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *