Un aller simple Washington-Jérusalem


Jérusalem est au cœur d’un conflit qui dure depuis la nuit des temps. Elle démarre après la seconde guerre mondiale quand les juifs se sont installés sur cette terre promise grâce aux américains.

Ces réfugiés et victimes des nazis se sont transformés, au fil du temps, en bourreaux et terroristes pour les palestiniens. Alors qu’eux, soutiennent, qu’ils sont dans leur droit protectionniste contre l’ennemi à savoir Palestine.

Vous me direz des juifs terroristes cela n’existent pas mais c’est le mot qui sied le mieux car créer une prison à ciel ouvert pour des palestiniens qui n’ont pas le droit de vivre paisiblement, de se brosser les dents, de se déplacer librement, de dormir paisiblement (la police israélienne peut venir faire des perquisitions la nuit là où bon lui semble sans mandat) ne serait-ce qu’un jour relève plus de la torture que du terrorisme. Mais comme ce mot a le vent en poupe, on va s’en contenter.

 Il faut du temps, beaucoup de temps pour faire de Jérusalem une capitale

impuissants sont ces sans-voix dont les jets de pierre se font entendre

Des alliés de longue date, l’Etat américain par le truchement de TRUMP ne s’est pas trompé ce 06 Décembre en proclamant la ville de Jérusalem comme capitale d’Israël. Cela fait partie de ses promesses électorales donc on ne peut pas reprocher à TRUMP d’être un homme de parole et d’actes sur ce fait. Chapeau.

En effet, les Etats Unis, par une loi du congrès de 1995, avaient officiellement déclarés Jérusalem comme capitale « indivisible » d’Israël. Ils avaient demandé le déménagement de l’ambassade avant 1999, chose qui n’est pas faite depuis lors puisque les présidents successifs ont toujours actionné de manière systématique une clause prévoyant une exemption de 6 mois.

Mais la White House sait que cela prendra des années pour que l’ambassade des USA s’installe dans la ville sainte. Hé oui ! Il faut du temps, beaucoup de temps car faire de Jérusalem une capitale ne sera pas une mince affaire et le Hamas commence déjà à se mobiliser et à préparer des Intifada.

Ces fameuses ripostes à la pierre ne servent à rien, même si l’issue diplomatique semble incertaine face à cet affront américain. Donc, prions beaucoup pour que la paix même si c’est un semblant de paix, illumine cette ville sainte des religions révélées.

Précédent Seneporno … et puis quoi encore ?
Suivant "Dioka ngal" Léopold !

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *