New York ba Reubeuss, gaalou dof dou téér


Assane Diouf, l’insulteur de la république est à Reubeuss : kouy partazék mom ? Personne de ceux qui cautionnent ses insultes.

Ma grand-mère disait : « réwandé deug déskoy diawalék ndof ». Si Assane n’est pas fou, il n’en est pas loin. Oui parce qu’il faut vraiment être un peu coincé sur les bords pour faire tous les efforts qu’il a faits afin de s’offrir une vie décente à New York et se débrouiller pour aller croupir à Reubeuss juste parce qu’on veut faire l’intéressant.

Assane avait une vie dont rêve bon nombre de jeunes sénégalais. Il se définit lui-même comme « un talibé mouride ». Alors pourquoi insulter notre république ? Certains illuminés me diront «il dit la vérité». Mais b****l quelle est cette « vérité » qui doit être dite par des insultes ?

Ce qu’Assane dit sur la gestion de notre pays, il est le dernier à le dénoncer. Des millions de sénégalais la vivent au quotidien (contrairement à lui) mais la combattent avec dignité et respect de nos valeurs. Qui aimerait qu’on insulte ses parents, fussent-ils des voleurs ? Qu’on arrête l’hypocrisie : Assane est indéfendable ! Mais bon, c’est à l’image de ce pays. L’hypocrisie, la médiocrité et la recherche effrénée du buzz prennent de plus en plus le dessus sur des valeurs telles que la dignité, le travail et la foi.

Bon, on doit aussi régler ses liens avec les « jeunes mara » !?!?

La foi justement, le dernier pilier debout qui nous reste et auquel Assane a voulu s’attaquer. Au risque de déplaire aux « défenseurs de la République » qui s’offusquent qu’on ait arrêté Assane « juste parce qu’il a insulté des marabouts alors qu’il avait déjà insulté la république », je leur dis qu’ils sont à côtés de la plaque.

Ce pays a été bâti dans la foi ; jusque dans notre devise. Foi en Dieu, foi en son unité indestructible, foi en sa capacité à rester debout malgré les assauts répétés des impérialistes, foi en nos ancêtres qui, au prix de leurs vies, ont tenu haut le flambeau pour nous transmettre une nation partout respectée.

Si ce pays n’a jamais sombré dans le chaos, c’est parce qu’il y’a toujours eu des remparts dont les derniers constituent nos chefs religieux en qui nous avons une confiance aveugle. C’est notre force, n’en déplaise aux pseudo-républicains. Alors, nous ne permettrons pas qu’on les mette au même pied d’égalité que ces élites politiques qui, depuis les indépendances, se relayent dans la promotion de notre souffrance à travers le pillage de nos ressources et la soumission à des valeurs autres que les nôtres. On en a plus que marre !

Que ceux qui veulent vivre comme des américains y aillent vivre. Nous, nous sommes des sénégalais et nous tenons à nos valeurs telles que « ngor, soutoureu ak worma ». Alors cher Assane, sa « khorom » ci, déf ko ci thiébou reubeuss bi parce que je ne suis pas sûr qu’il soit assez salé.

Et quand tu sortiras, on souhaite vivement que tu retrouves la lucidité en arrêtant d’insulter les parents des gens, marabouts ou « simples citoyens ».

Pourquoi pas même délou New York, gneuw yor ko ? Partazélen sama gars yi !

Précédent Pourquoi doit-on-célébrer le Gamou ?
Suivant DPG : Vous m'avez déçu M. Dione !

1 Comment

  1. 5 décembre 2017
    Répondre

    Sama yaay daan nama wax naan gaalu dof dina teer waye famuy teere mo dul neex mbook ya !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *