Gouvernement : La méthode Sankara !


Ce qui me plait dans toute l’histoire de Thomas Sankara, au delà de son patriotisme et de son panafricanisme, c’était sa façon de gouverner. Point de privilège, un train de vie réduit au juste nécessaire, un retour aux traditions. C’est peut être ce à quoi veut tendre Macky Sall qui a récemment donné ses instructions pour plus de sobriété dans le gouvernement et à la présidence. Un bon début non ?

La méthode Sankara est appliquée dans bien de pays développés. En Suède par exemple, les ministres voyagent par avion en classe économique. Ils prennent le transport en public et livrent des bons et justificatifs pour se faire rembourser leurs frais au quotidien. Ils n’ont pas droit à des suites royales, non, ils se contentent d’un budget millimétré. Normal, ils sont au service du peuple qui paie à leur place donc point de largesse même si on est riche.

Imaginons au Sénégal un ministre prendre le TER pour aller à Diass, être correctement assis à coté d’un concitoyen lamba en classe éco et discuter avec lui pour connaître son tralala quotidien. Certains avaient joué à cette scène incongrue lors des législatives. La risée totale.

Sa gouvernance et son patriotisme lui ont valu une admiration de la jeunesse africaine

Est-ce que cela veut dire que nous mêmes ne sommes pas préparés à cette situation ou bien ce sont les dirigeants qui ne voudront pas descendre de leur piédestal ? Les 2 je trouve !

Rêvons encore. Un match Gouvernement contre paysans pour démarrer les phases de Nawétanes et donner un coup de pousse à cette pépinière du football local. Non, ils sont trop d’en haut pour se frotter avec des gens qui vivent de la sueur de leur front.

Allons, un match gouvernement contre l’opposition est aussi jouable pour marquer le dialogue national et stopper, par la même, la violence verbale et physique à laquelle se livrent les politiques. Là aussi, les morphologies asymétriques et le manque de fair-play ruineraient le jeu et mettraient à nu la nullité de certains.

Quand on s’essaie à la méthode Sankara … Ministre de la couture MDR !

Un Sankara sénégalais pourrait imposer à nos ministres et administrateurs de porter nos jolis boubous et ne plus se pavaner dans les Champs-Élysées avec débourser des fortunes chez les grands créateurs Dior et autres. De consommer du fondé le matin, du mborokhé à midi et du thiéré siim le soir. Peut être seront-ils semblables à Diogomaye du Sine ou Samba du Fouta.

On pourrait ranger les 8×8 et avoir des véhicules modestes et pas chers pour nos députés, conseillers, ministres, directeurs d’agences etc. Certains pourraient tâter le pouls du vécu de leurs concitoyens en prenant le bus ou le clando du coin. Ils pourront savoir le mal que se donne Mère Dial pour aller se procurer matinalement du poisson à revendre.

Quelle belle façon avait Sankara d’inculquer à son gouvernement des valeurs si précieuses pour un gouvernant : l’humilité, le patriotisme, l’exemplarité.

Osons espérer que ces jeunes sankaristes, qui pullulent un peu partout, pourront garder la modestie et l’engagement de leur idole quand le Pouvoir sera entre leurs mains.

Unité, Liberté, Intégrité !

Précédent Urgences médicales : Bonjour la mort
Suivant Saafara’s 18 Safar

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *