PhiloDophie : L’Eau, la Vie !


« On dit souvent que l’eau c’est la vie »

La THÈSE ! ?

J’ai une fois posé cette question si simple à mes étudiants : entre l’Eau et la Vie qui est vitale pour l’autre ? Ils étaient tous passés à côté, sauf un.

Ce dernier, tout comme moi, était considéré par ses semblables comme un FOU. Ma FOI, ils sont plus déments que MOI.

L’eau ne fait pas la vie. Elle est une ressource qui n’existe que dans un environnement où il y a de la Vie. Allez sur Mars, ils essaient toujours de trouver une trace du liquide précieux. Pourquoi donc appelle-t-on notre planète la « Bleue » ? L’eau n’existe que chez nous et c’est chez nous que tout vit.

Les autres célestes ne sont que des zones de non vie. Certains FOUS croient toujours aux extra-humains qu’Hollywood nous montre dans ses blockbusters. De la super-fiction.

La Terre, berceau de toute vie

L’ANTITHÈSE ! ?

La faune (je précise pas « animaux » hein comme ce FOU de MINISTRE ?), la flore et même les minéraux ont besoin d’Eau. Sans Eau, la Terre ne serait que simple poussière. Et puis, ce qui me fait mal, c’est que l’Air et l’Eau sont les ressources vitales qui ne coûtent rien à l’Homme. Les humains en ont tellement à leur portée qu’ils minimisent leur valeur.

L’Air qui est essentiel à la Vie est lui gratuit. Un cadeau divin. Et heureusement, avec ce capitalisme ambiant, ceux qui auraient le pouvoir de vendre l’Air contrôleraient toute vie.

Quant à l’Eau, ces mètres cube valent des centimes, des miettes alors qu’on ne peut pas rester 2 jours SANS. Les gens gaspillent cette ressource si vitale pendant que 2,5 milliards d’humains n’ont pas accès à l’Eau.

La Vie et l’Eau, 2 éléments vitaux pour l’Homme

La SYNTHÈSE ???

Le stress hydrique s’accentue et TUE plusieurs enfants, femmes, bétails et pâturages. Le Monde devient une braise sans eau. Le décor s’assombrit. La planète « Bleue » perd de sa verdeur.

Nous laissons nos robinets couler à flots à longueur de journée. Nous épuisons les nappes phréatiques et lacs de nos pays. Rien que pour se doucher, on fait son concert sous la chasse d’eau en chantonnant pendant que des dizaines de litres sont perdus sous les égouts. Combien de litres d’eau sont jetés dans la Nature, non recyclés et qui ne servent pas aux bétails ni aux hommes ?

En conclusion, retenez mes chers élèves que l’Homme ne donne jamais de la valeur aux choses vitales. Le monde d’aujourd’hui valorise l’inutile et le vital ne vaut plus rien. Et pour preuve, combien veulent avoir dans leurs paumes le dernier iPhone X de la firme de Cupertino ?

À très vite !

PhD, le PhiloDophe ?

Précédent Rentrée scolaire, "la Classe"
Suivant Aérien : Allo Yoff, ici Diass !

1 Comment

  1. […] chers élèves, le cours magistral précédent avait porté sur L’Eau, la Vie ; donc sur la notion de vitalité (pas […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *