Députés du Parti, dépités du Peuple


Notre Assemblée Nationale reprendra très vite ses services. Elle sera, de nouveau, cet instrument à la disposition du gouvernement ou plus exactement du Parti. Comme à l’accoutumée, le peuple sera, lui, sur sa faim .

La coalition BBY a largement battu ceux qui se tiennent comme opposants lors des législatives. Pas moins de 127 députés laisseront passer, comme lettre à la poste, les lois de leur groupe parlementaire et du gouvernement. C’est toujours bien je trouve pour que la machine exécutive ne soit bloquée en aucun cas par des opposants qui s’opposent même à de bonnes réalisations.

Cependant, cette 13e législature n’opère point de rupture. Normal, quand le Président qui prônait une gouvernance vertueuse et sobre fait désormais passer la formule « Ma famille d’abord » avant la Patrie.

Les motions de confiance, de contrôle, les lois proposées par la faible opposition pourront-elles passer durant les 5 prochaines années ? Le vieux Niasse a été intronisé hier sous les acclamations de sa majorité, celle de BBY.

Le peuple vous ramènera à la raison si vous l’oubliez. Le 23 juin en est un exemple !

Moins de 254 mains applaudiront la politique générale du gouvernement Dione Bis et les budgets des 40 ministres du Parti.

L’opposition aura également une posture très difficile. Comment cette trentaine de députés fera face à des projets et propositions de loi qui désavantageraient le peuple sénégalais ? Ils seront fébriles face au raz-de-marrée des alliés de l’APR. Parmi eux, un ancien ministre de l’ère Wade affirmait hier qu’ils se feront entendre dans la rue s’il le faut. Peine perdue !

Le seul qui se revendiquait député du peuple, Me Diouf, a été dépité par l’ingratitude des sénégalais durant les élections qui ne l’ont pas reconduit à cette noble mission. Le peuple sera aussi dépité quand il se rendra compte que les députés de cette législature, dans leur majorité, ne sont que des députés du Parti.

Et nous dans tout cela ? Nous, le peuple, serons nous bien représentés ? Nos intérêts passeront-ils avant le Parti ?

Rêvez toujours …. !

Précédent Ma famille d’abord !
Suivant Halte cardiaque : Les lions passent aux forceps

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *