Dakar dort !


On est lundi matin. Dakar dort.

Pas plus de trente minutes pour rallier mon bureau. D’habitude, il me faut une heure, parfois plus. La Tabaski est passée par là.

Et pourtant, il y a quelques jours, le mouton était la star, il en fallait un pour chaque père de famille, à n‘importe quel prix. On en rêvait le jour, en rêvassait la nuit.

Ce matin, un berger me proposait un mouton à trente mille, moi, je lui ai payé quinze mille. Je suis dur en affaire hein ….

Kharr lambb na si deukk bi …. kou beugg khar déwéne diuendale té yarr !

Il y a quelques jours, Dakar grouillait d’un monde angoissé par la probabilité pour certains de ne pas avoir son getzner, d’autres les cheveux naturels ou autres tissus de valeur pour briller le jour J.

Tous ces efforts, tous ces stratagèmes n’étaient dirigés que vers cet objectif.

Tant de voyeurisme, tant d’arrogance pour un jour, une gueule de bois généralisée aux lendemains, des dettes qu’on ne pourra pas honorer de sitôt et un pays au ralenti pour une semaine encore le temps que le mouton soit complètement « broyé.

Dewenaty !

Précédent Tabaskimania: baal lén ma akh waay !
Suivant Le "5 septembre" en 5 faits historiques

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *