Aliou, So proud of you !


Va en paix Papi

Le Sénégal, ton pays, l’Afrique et le monde te remercient. Ton existence n’a pas été vaine.

Tu as été courageux, quand il fallait l’être, vers les années 70, en quittant ton poste de cadre pétrolier, à la carrière prometteuse.

Audacieux, tu l’as été quand il a fallu créer la CSE. Talentueux tu l’as été en propulsant ton entreprise parmi les plus performantes d’Afrique.

S’il aurait fallu un mot pour te qualifier, c’est le TRAVAIL. Tu as été ouvrier dans ta propre boite, chef de chantier parfois, mais aussi et surtout un très grand manager. Ton travail a transformé des villes et des vies.

Le Sénégal a perdu un homme de valeur, un bâtisseur, un architecte, un entrepreneur.

On ne peut pas dire grand-chose sur toi, on ne sait pas d’ailleurs grand-chose sur toi. Tu as toujours été loin des feux de l’écran, préférant laisser la vedette à ton œuvre.

Alors taisons-nous, et prions pour le repos de ton âme au paradis.

Merci PAPI !

Précédent Tabaski : casse tête moutonnier
Suivant Tabaskimania: baal lén ma akh waay !

1 Comment

  1. Noname
    24 août 2017
    Répondre

    Claire et concis. Merci beaucoup.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *