Un Trump-l’Œil


Le Président du monde ne finit pas de nous surprendre.

Donald Trump est contesté, incompris mais gouverne sur une démarche très méthodologique. C’est un fin tacticien de la « Disruption« . Il est un adepte du « Chaos constructeur« .
Ce paradigme dans la gouvernance moderne est bien porté par les USA qui nous mettent des œillères et prennent à contre-pied le monde entier.
Son prédécesseur, notre cousin Barack, nous avait embarqué dans son « Change » (changement). Le nouveau Big Boss, lui, est un adepte de la « Rupture« . Comprenez-le ainsi.

Tout est bien calculé et programmé … Le Chaos constructeur !
Ne soyons plus étonné de ses positions antisystèmes. Donald veut rompre avec le système de l’ouverture, de l’union. Il veut tenir tête au Monde et misant sur son « America first ». C’est un dur à cuir ce Yankee !
En le voyant caresser dans le sens du poil lors du Sommet de Riyad en présence des chefs d’Etat des pays musulmans, on a compris qu’il n’était pas aussi dément comme le jugent certains. Il sait manier à merveille le bâton et la carotte comme le prince de Machiavel.
Pour combattre l’extrémisme, il a su trouver de forts alliés du monde musulman à coté de son fidèle ami, le serviteur des 2 mosquées. Un coup de grâce.

Une ruse digne d’un visionnaire…
Donald a Trumpé tout le monde alors que durant sa campagne il promettait de lourdes répressions au monde musulman.
La 2e grande surprise a été son divorce avec le Climat. Plus qu’une surprise, c’est une déception totale un an après les dures négociations de Bonn et l’entrée en vigueur de l’Accord de Paris.
Donald vient polluer l’atmosphère. Il retire les USA de l’historique accord de la COP21 et brise l’espoir de la COP22. Cette fois ci il tient, tant bien que mal, sa promesse électorale.
Ce n’est pas une première pour le pays à la bannière étoilée. Donald … oups, Ronald, Reagan avait porté un coup pareil à l’UNESCO en 1984. Sacrés super-Présidents.

Des hommes d’affaires américains rectifient le tir … Le rêve ne sera pas brisé par Trump
Conséquences pour le monde et particulièrement l’Afrique ?
C’est une dynamique vers la préservation de la planète contre le changement climatique qui est ainsi sapée. Même la cheminée chinoise a voulu réduire ses émissions de gaz et financer la résilience climatique. Voilà Trump qui est le Président de l’un des Etats les plus pollueurs au monde compromettre les actions menées par Obama, par le Monde. Oh my God !
Son pays se désengage donc de la réduction de ses émissions de gaz. Et ce n’est pas tout. L’Afrique qui tousse quand le monde éternue va devoir trouver et espérer d’autres fonds pour arrêter l’avancée de la mer, du désert et les effets néfastes sur l’Agriculture africaine.

L’Afrique souffre le plus du changement climatique
Un des négociateurs de l’Afrique pour le Climat me confiait que ce retrait des USA ne démotivera pas l’Afrique dans son élan de résister au changement climatique.
Nonobstant cet optimisme, nos pays ne bénéficieront pas des 2 milliards de dollars qui restaient de l’engagement d’Obama pour le fonds vert. Trump ferme ainsi le robinet aux dollars de Barack. Quel gâchis !
Alors, que nous réservera de plus stupéfait ce Trump-l’œil durant les 4 ans qu’il passera au bureau ovale ?
Wait and see !
~~~~~~~§§~~~~§~~~~§§~~~~~~~
Auteur : —§ Serigne Cheikh Djitté §— La Tribune 221 CHeikh Al Muntaqa Saalih
Précédent Ramadan BY NIGHT
Suivant "Wa Salam !"

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *