Ramadan Airlines


Chers passagers, bienvenus à bord de Ramadan Airlines.

Les passagers sont priés d’attacher leur ceinture. Ramadan Airlines vous souhaite un agréable voyage dans les artifices sénégalaises. Chez nous le mbumbay n’est jamais bien loin !
Un mois plein de bienfaits, dit-on. Weerou soutoura, yeurmeundé, solidarité, piété, partage. Oui un mois bénit ou Ibra Dior et Mbourel Sarré attendent pour faire du business à travers les conférences même si c’est l’unique occasion pour eux de faire la charité.

On rivalise de sagnsé !
Au Sénégal le Ramadan est le mois des conférences avec toutes leurs facettes. Des conférences tantôt pleines de sens avec un Conférencier dense qui maitrise son sujet. Dès fois la star du jour est un oustaz gentleman qui ne maitrise pas du tout le discours coranique mais il a des fans qui se plaisent à l’écouter parler tel un comédien.
Un conférencier doit être un enseignant, un pédagogue et non un “thiof” super bien habillé qui n’oublie pas de bien tailler ses moustaches en O. A quoi bon ? En voyant ces rencontres teintées de folklore, on peut facilement les confondre à nos mariages ou baptêmes.

Par moment, c’est un nuage de politique qui plane sur les têtes de ces pauvres gens venus écouter la Parole de Dieu.

Malheureusement, c’est plutôt les louanges de M X ou Mme X qui a remis une enveloppe colossale et mérite d’être remercié haut et fort puisque sans lui l’événement n’aurait pas lieu. Des soukarou koor manifestant la rivalité entre les familles, et d’ailleurs ils deviennent du « kani koor » pour certains….
Ramadan Airlines survole les réalités sénégalaises avec de nouvelles habitudes à l’heure du ndogou et celle du kheud… A travers les artères des quartiers, des jeunes quémandent de l’argent pour préparer du café, voire ndogou, à partager avec les personnes coincées dans les embouteillages monstres de la capitale. Une action noble mais…

Des moments de partage et de convivialité
Cependant le phénomène gagne du terrain. Heureusement pour les donateurs, ils peuvent voir où leurs dons sont dépensés quand il sert aux nécessiteux. A l’heure du kheud, des bongoman en groupe n’hésitent pas à s’embarquer dans l’animation, sillonnant les rues pour réveiller les fidèles…
Aussi, est-ce nécessaire d’utiliser cette méthode avec les chants et un rythme si athlétique, de surcroit teinté de “Raass Guiiss”, pour réveiller les fidèles ? Quel serait alors l’utilité de l’appel du muezzin ? Le jour de la korité, dit-on, ces jeunes feront du porte à porte pour demander de l’argent aux bons musulmans qu’ils ont pu réveiller durant ce mois…..
Un package d’artifices pour les passagers de Ramadan Airlines, qui en réalité, n’ont pas de rapport avec les recommandations de la Sunna islamique.
Merci d’avoir choisi votre Compagnie Ramadan Airlines.
~~~~~~~~~~~§§~~~~~§~~~~~§§~~~~~~~~~~~~
Auteur: —§ Ndeye Fatim Seck §— La Tribune 221 Ndeye Fatim Seck
Précédent Foot : du jeu aux enjeux
Suivant StWaly Tine : "Thiatt", la poisse !

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *