Le marathon du Ramadan


Le mois bénit est enfin parmi nous et chacun y va de sa sauce.

Le Ramadan est devenu un marathon, chacun, du matin au soir court derrière la nourriture. Madame sort toute l’artillerie lourde. Tout y passe l’argenterie, la vaisselle et autres. On cherche à faire plaisir à toute la famille.
On prépare à manger à profusion pour ensuite le jeter à la poubelle ou on tâche de faire bonne figure en l’offrant aux démunis ou aux animaux. Le Ramadan est devenu le marathon du ventre. Le père de famille quant à lui, cherche du matin au soir de quoi nourrir sa progéniture.

Les Ndiobénes seront ravis
Tous les commerçants l’ont compris, le mois de Ramadan est un mois pour se remplir les poches. Donc tout augmente. Toutes les denrées de première nécessité augmentent légèrement et on crée même des pénuries pour accroître la demande et pour pouvoir ainsi faire passer la pilule au consommateur en lui vendant plus cher le précieux sésame.
A force d’avoir l’estomac dans les talons le Ramadan se résume après au marathon de la malbouffe. Hé oui ! Le sénégalais aime le gras, les arômes et additifs que tous les médecins à l’unanimité déconseillent car étant des cocktails explosifs et nuisibles pour la santé. Mais, pour le sénégalais sans le fameux « jumbo » le plat n’est pas mangeable.
Dommage pour nos grand-mères qui faisaient des plats à faire tomber par terre sans additifs. Après ce détour dans les contrées des mets succulents que nous privent le Ramadan durant un mois, pendant toute une journée, on en perd son essence.

A vrai dire quelle est l’essence du Ramadan ?

Le Ramadan est un mois de partage, de dévotion, de privation et de prière. Ce mois nous permet de nous rapprocher du Créateur et de communier avec les plus démunis juste parce que le Très Haut nous l’a demandé.

Un mois de dévotion et de piété
Elle ne se résume pas à se priver de nourriture mais nous apprend à être patient et à supporter ardemment, sans se plaindre, la privation. Au sortir du Ramadan, on doit changer de comportement et avoir le cœur neuf, purifié et aussi avoir de nouvelles résolutions.
Le Ramadan en réalité nous permet de nous rassembler, de nous unifier et surtout de parfaire notre comportement. Alors cessons de festoyer (faire du khifeul -grève de la faim-) et vivons ce mois avec beaucoup plus de spiritualité pour nous parfaire.
Ramadan Karim.
~~~~~~~~~~~§§~~~~~~~~~~§§~~~~~~~~~~~~
Auteure : —-§ Adji Fatou Sow §—- La Tribune 221 Sokhna Fatou Sow
Précédent "Wa Salam !"
Suivant "Bou Khalifa Wade"

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *